ACTUALITÉ FRANCE ASSOS SANTE NATIONALE : Communiqué de Presse AUGMENTATION DU FORFAIT HOSPITALIER

ACTUALITÉ FRANCE ASSOS SANTE NATIONALE : Communiqué de Presse AUGMENTATION DU FORFAIT HOSPITALIER

Actualités

 

France Assos Santé Ile-de-France souhaite attirer votre attention sur le communiqué de presse de France Assos Santé Nationale diffusé le 27 septembre 2017, concernant l’AUGMENTATION DU FORFAIT HOSPITALIER, une décision prise par le Gouvernement sans concertation au préalable.

 

“L’AUGMENTATION DU FORFAIT HOSPITALIER : UNE PUNITION POUR LES MALADES”

 

Oct 3, 2017
ACTUALITÉ FRANCE ASSOS SANTE NATIONALE : Dossier de presse LA POLYMEDICATION DES SENIORS

ACTUALITÉ FRANCE ASSOS SANTE NATIONALE : Dossier de presse LA POLYMEDICATION DES SENIORS

Actualités

 

France Assos Santé Île-de-France attire votre attention sur le communiqué ainsi que le dossier de presse de France Assos Santé Nationale diffusés le 21 septembre dernier, lors d’une conférence de presse à Paris, concernant la POLYMEDICATION DES SENIORS.

Cette conférence de presse fut organisée dans le cadre des études menées par France Assos Santé Nationale avec ses partenaires Santéclair et 60 Millions de consommateurs sur la base de l’analyse des données de santé auxquelles ils ont pu avoir accès.

Veuillez trouver ci-dessous, ainsi qu’en téléchargement depuis le site internet de France Assos Santé Nationale :  http://www.france-assos-sante.org/sites/default/files/Dossier-presse-Polymedication-Seniors.pdf, le dossier de presse intégral où vous trouverez le détail des résultats de l’étude ainsi que de les recommandations pour limiter les risques liés à la polymédication, en particulier chez les personnes âgées.

“En effet, la polymédication est liées aux situations de polypathologies des personnes. Il ne s’agit donc surtout pas de supprimer ou de limiter de façon arbitraire des traitements qui sont utiles et même essentiels aux personnes. Il s’agit en revanche de sensibiliser largement (les professionnels, notamment les médecins prescripteur et les pharmaciens dispensateurs, mais aussi les patients eux-mêmes et leur entourage) sur l’importance de bien se poser la question du rapport bénéfice / risque de chaque traitement en particulier lorsqu’on est amené à en prendre beaucoup et que les risques s’ajoutent les uns aux autres, voire s’exacerbent par les interactions des uns avec les autres. Surtout, cette évaluation du rapport bénéfice / risque de chaque traitement pris, et du « cocktail » que constitue l’ensemble, doit être reconduite et révisée régulièrement en fonction de l’évolution de l’état de santé du patient et de son âge. Une des recommandations que nous faisons, exprimée sous la forme d’un slogan qui résume bien notre propos général face à cet enjeu de la polymédication, consiste à dire : « une ordonnance, ça ne se renouvelle pas… ça se révise ! ».

Par ailleurs, il est essentiel que les personnes polymédiquées soient d’autant plus prudentes lorsqu’elles peuvent être amenées à consommer des médicaments en automédication : les substances actives que contiennent ces derniers, qui ne sont pas anodines au prétexte que le médicament n’est pas prescrit, viennent bien entendu s’ajouter (avec un service médical rendu parfois évalué comme faible voire inexistant) à celles déjà présentes dans les différents médicaments habituels de la personne.”

“Réviser les ordonnances à rallonge chez les seniors pour limiter les risques”

Oct 2, 2017
Page 1 sur 212